Étourneau améthyste

Ce petit étourneau vit dans les zones boisées ouvertes de l’Afrique subsaharienne. Grégaire, il se déplace en bande, souvent du même sexe, à la recherche de fruits, baies et insectes comme des fourmis et des termites ailés qu’il capture souvent après une poursuite dans les airs.

Tacheté d’un camaïeu de bruns chez la femelle, le plumage est tout autre chez le mâle étourneau. Son ventre est d’un blanc pur, sa tête, son dos et sa queue sont d’un violet irisé aux reflets exceptionnels, telle la pierre précieuse dont il tire son nom.

Les étourneaux améthyste nichent dans des trous d’arbre qu’ils défendent avec une grande vivacité. C’est généralement la femelle qui se charge de la collecte de feuilles vertes, bouses séchées, herbes et brindilles qui composent le nid où elle pond entre 2 et 4 œufs.

L’espèce est commune sur l’ensemble de son aire de distribution, on recense d’ailleurs plusieurs sous-espèces.

  • ClasseOiseaux
  • OrdrePassériformes
  • FamilleSturnidés
  • Nom scientifique
    Cinnyricinclus leucogaster
  • Taille
    16 cm
  • Poids
    40 à 55 g
  • Répartition
    Afrique sub-saharienne
  • Habitat
  • Statut
    dans la nature
    • NE
    • DD
    • LC
    • NT
    • VU
    • EN
    • CR
    • EW
    • EX
    Légende
    • Selon la Liste Rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature
    • NE : Non évalué
    • EN : En danger
    • DD : Données insuffisantes
    • CR : En danger critique
    • LC : Préoccupation mineure
    • EW : Éteint à l'état sauvage
    • NT : Quasi menacé
    • EX : Éteint
    • VU : Vulnérable
Faites un don pour nos projets
Infos en +

Tous nos espaces Les espaces associés