Tahr de l’Himalaya

Présent le long des pentes forestières de l’Himalaya, le tahr est à l’instar du markhor une proie pour les panthères des neiges. Exploitant les hautes altitudes jusqu’à 5000 m, il redescend en automne pour éviter le froid extrême hivernal. Le tahr se reconnaît à l’épais et long pelage que porte le mâle au niveau du cou et des épaules. Les cornes, courbées vers l’arrière, sont un précieux atout pour les mâles à la saison de reproduction. Longues de 45 cm, elles sont un outil de parade pour conquérir les femelles et un outil de combat pour affronter les autres prétendants.

Souffrant de la chasse, pour sa viande et les trophées, et de l’utilisation de son habitat par les hommes et le bétail domestique, le tahr fait l’objet de programmes de protection dans les différents pays de sa répartition.

  • ClasseMammifères
    • OrdreCétartiodactyles
      • FamilleBovidés
  • Nom scientifique
    Hemitragus jemlahicus
  • Poids
    35 kg (femelle) / 70 kg (mâle)
  • Longueur
    1 à 1,4 m
  • Répartition
    Asie (Inde, Chine, Népal et Bhoutan)
  • Habitat
    Montagne
  • Statut
    dans la nature
    • NE
    • DD
    • LC
    • NT
    • VU
    • EN
    • CR
    • EW
    • EX
    Légende
    • Selon la Liste Rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature
    • NE : Non évalué
    • EN : En danger
    • DD : Données insuffisantes
    • CR : En danger critique
    • LC : Préoccupation mineure
    • EW : Éteint à l'état sauvage
    • NT : Quasi menacé
    • EX : Éteint
    • VU : Vulnérable
Parrainer un animal
Infos en +

Tous nos espaces Les espaces associés