Publié le 1 juillet 2021

Communiqué de presse

Ils sont trop craquants !

L’équipe du Bioparc est heureuse d’annoncer la naissance exceptionnelle de deux panthères des neiges !

Le 23 mai dernier, Junga, notre femelle panthère des neiges, a donné naissance à deux petits, une femelle et un mâle.

Jangali (le mâle) et Makalu (la femelle) sont nés dans un abri spécialement aménagé dans leur bâtiment de nuit. A leur naissance, leur mère leur a réservé un petit nid douillet dans l’abondante fourrure de son ventre et en a pris soin nuit et jour sans les quitter des yeux.

Les petits n’ont ouvert les yeux qu’au bout de plusieurs jours. Ils devraient commencer à explorer leur territoire extérieur d’ici quelques jours mais seront dépendants de leur mère pendant toute leur première année, que ce soit pour la nourriture, la protection, ou les apprentissages.

Jangali et Makalu sont les deux premières panthères des neiges nées cette année en France.
Seules 17 autres naissances ont eu lieu dans les parcs animaliers d’Europe au cours des 12 derniers mois.

Une très bonne nouvelle pour toute l’équipe du parc qui espérait vivement l’arrivée de ces petits, comme l’explique Sylvanie Dabin, soigneuse référente des panthères des neiges au Bioparc : « Nous sommes vraiment heureux de la naissance de ces deux panthères et très impatients de voir les petits crapahuter dans leur immense parc ! Nous allons les observer grandir, apprendre, les voir évoluer aux côtés de leur mère. On pourrait rester des heures à les regarder ! ».

Agir pour la sauvegarde des panthères des neiges

Le Bioparc agit doublement pour la conservation des panthères des neiges : en participant au Programme d’Élevage Européen – qui vise à perpétuer l’espèce et sa diversité génétique – et également en soutenant la préservation de l’espèce dans son milieu naturel.

Braconnée pour sa fourrure et tuée par les éleveurs qui craignent pour leur bétail, la panthère des neiges est classée vulnérable par l’UICN, ses populations étant toujours en déclin aujourd’hui avec moins de 3500 individus sauvages.
Ses proies, également chassées par l’homme, se font plus rares et son habitat est perturbé par l’exploitation minière et le réchauffement climatique.

Le Snow Leopard Trust, principale organisation de conservation de la panthère des neiges, agit pour la protection de l’habitat du félin, soutient les éleveurs, s’engage en matière de politique internationale, et sensibilise la population sur les 12 pays de son aire de répartition en Asie du Sud et Asie centrale.

Soutenue depuis 2001 par le Bioparc, le Snow Leopard Trust témoignait il y a peu* du rôle tenu par le parc et par son directeur Pierre Gay, pour la conservation de l’espèce : « La vision de Pierre Gay, qui associe la conservation des animaux sauvages aux populations humaines qui les côtoient, est une formidable source d’inspiration. Nous coopérons ainsi avec les bergers et autres acteurs économiques locaux. En raison des valeurs qu’il porte et de son inlassable mobilisation, je considère Pierre comme l’ambassadeur européen de la panthère des neiges. Lui et son équipe cherchent constamment de nouvelles manières de promouvoir nos actions et d’inciter les gens à s’investir dans la préservation de la faune en nouant sur place des liens authentiques avec les habitants. »

Pour soutenir les projets de conservation du Bioparc, rendez-vous sur notre cagnotte HelloAsso !

* Témoignage à retrouver dans son intégralité dans le livre « Engagé par nature », en vente au Bioparc.