France – Vautour percnoptère

Le vautour percnoptère est une espèce menacée sur l’ensemble de son aire de répartition et plus encore sur son territoire en Europe. Le déclin très rapide de ce migrateur transsaharien le classe depuis 2007 parmi les espèces en Danger d’Extinction de la Liste Rouge de l’IUCN. Les raisons, communes à la régression d’autres rapaces charognards, comme le vautour fauve et le vautour moine, sont multiples : la modification des habitats et des pratiques pastorales entraîne une baisse de la disponibilité de carcasses d’animaux domestiques. En effet, le recul des élevages extensifs et la législation sanitaire sur l’équarrissage des animaux morts font disparaître sa source de nourriture. S’ajoutent les traitements chimiques appliqués aux troupeaux ou utilisés contre des animaux dits « nuisibles » qui peuvent occasionner l’empoisonnement des oiseaux et les collisions parfois mortelles avec des infrastructures électriques ou éoliennes. 
Depuis le début des années 2000 une lente progression des effectifs a débuté pour atteindre 90 couples en 2012 en France. Depuis, ce nombre s’est stabilisé, avec deux noyaux de population distincts, le plus fort en Pyrénées Atlantiques et un vingtaine de couples dans la région méditerranéenne, de l’Hérault aux Alpes de Haute-Provence. Contrairement aux vautours fauves et moines, aucune réintroduction du percnoptère n’a eu lieu et les efforts de conservation de sa population se concentrent sur la mise à disposition d’alimentation pour fixer l’espèce.
Le Conservatoire d’Espaces Naturels de Provence Alpes Côte-d’Azur (CEN-PACA) coordonne le Plan National d’Action en faveur du Vautour percnoptère dans la région sud-est pour assurer la préservation et le renforcement de l’espèce en France.


Association soutenue : Association CEN-PACA (Conservatoire d’Espaces Naturels de Provence Alpes Côte-d’Azur)

  • Association créée en 1975 et basée à Aix-en-Provence

Le CEN-PACA a pour mission la préservation du patrimoine naturel de la région de Provence Alpes Côte-d’Azur, via une expertise scientifique et technique, la protection et la gestion d’espaces naturels et d’espèces, et la sensibilisation du public. Il s’intéresse à différents milieux et espèces, comme le vautour percnoptère, l’aigle de Bonelli, la tortue d’Hermann ou encore la vipère d’Orsini.

Pour le vautour percnoptère, le plan d’action comprend :

  • La gestion et le suivi de plusieurs placettes d’alimentation
  • La surveillance d’une partie des habitats et des sites de nidification
  • Le suivi des individus par marquage, observation directe ou par appareils photos à déclenchement automatique
  • Le suivi de la saison de reproduction de plusieurs couples
  • L’organisation de manifestations d’information et de sensibilisation


Rôle du Bioparc

  • Soutien financier du CEN-PACA depuis 2004

Fonds versés par le Bioparc : 1 600 € par an

Le soutien financier du Bioparc est dédié à l’entretien et le suivi d’une placette d’alimentation sur la commune de Saumane-de-Vaucluse, dans les Monts de Vaucluse, créée en 2004 par le CEN-PACA. L’espèce n’y avait plus été vue nicher depuis le milieu des années 1990.
L’investissement sur cette placette a porté ses fruits avec une première reproduction réussie en 2017 ! 

Crédits photos : Hristo Peshev (FWFF) et CEN-PACA

Infos en +

Toutes nos espèces Les espèces associées