Hippopotame pygmée

L’hippopotame pygmée est quinze fois plus petit que son cousin amphibie. Autre différence, il vit dans des forêts de plaines tropicales humides et non dans la savane. Il s’installe essentiellement dans des marais ou au bord des rivières et passe la journée dans l’eau. Le soir venu, il rejoint les sous-bois où il creuse des galeries de verdure pour y passer la nuit. Il se repère olfactivement en balisant les sentiers avec ses crottes. Solitaire et sédentaire, l’hippopotame pygmée établit son territoire sur une zone pouvant atteindre 10 km2. Il y trouve son alimentation composée de feuilles, de fruits et avec ses grosses incisives, il parvient à déterrer les racines dont il est friand.

Espèce très rare dans la nature et très difficile à observer, sa population ne compterait pas plus de 2500 individus sauvages.

  • ClasseMammifères
    • OrdreCétartiodactyles
      • FamilleHippopotamidés
  • Nom scientifique
    Choeropsis liberiensis
  • Poids
    160 à 170 kg
  • Longueur
    1,5 à 1,7 m
  • Répartition
    Afrique de l'Ouest (Guinée, Sierra Leone, Liberia, Côte d'Ivoire)
  • Habitat
    Forêt tropicale
  • Statut
    dans la nature
    • NE
    • DD
    • LC
    • NT
    • VU
    • EN
    • CR
    • EW
    • EX
    Légende
    • Selon la Liste Rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature
    • NE : Non évalué
    • EN : En danger
    • DD : Données insuffisantes
    • CR : En danger critique
    • LC : Préoccupation mineure
    • EW : Éteint à l'état sauvage
    • NT : Quasi menacé
    • EX : Éteint
    • VU : Vulnérable
Parrainer un animal
Infos en +

Tous nos espaces Les espaces associés