Vautour fauve

Vivant en colonie, le vautour fauve fréquente les paysages ouverts montagnards marqués de falaises. En vol, il est reconnaissable à ses larges ailes aux extrémités digitées et relevées vers le haut.
Equarisseurs naturels, les vautours débarrassent la nature des cadavres de la faune sauvage ou du bétail. Le vautour fauve est le premier des rapaces à intervenir lors de la curée : il entame le cadavre par les orifices naturels et se nourrit des tissus mous, viscères et muscles.

Indissociables du paysage pastoral, ces oiseaux ont pourtant été décimés par crainte et méconnaissance. La sensibilisation, l’aide aux éleveurs et les réintroductions débutées en France en 1981 aboutissent aujourd’hui à des effectifs croissants en Europe. Engagé depuis les années 70, le Bioparc poursuit son soutien aux acteurs de terrain et confie ses jeunes oiseaux aux programmes de réintroduction.

  • ClasseOiseaux
    • OrdreAccipitriformes
      • FamilleAccipitridés
  • Nom scientifique
    Gyps fulvus
  • Poids
    7 à 11 kg
  • Hauteur
    1 m
  • Répartition
    Eurasie (du Portugal à l'Inde) et Afrique (du Sénégal à l'Ethiopie)
  • Habitat
    Montagne
  • Statut
    dans la nature
    • NE
    • DD
    • LC
    • NT
    • VU
    • EN
    • CR
    • EW
    • EX
    Légende
    • Selon la Liste Rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature
    • NE : Non évalué
    • EN : En danger
    • DD : Données insuffisantes
    • CR : En danger critique
    • LC : Préoccupation mineure
    • EW : Éteint à l'état sauvage
    • NT : Quasi menacé
    • EX : Éteint
    • VU : Vulnérable
Parrainer un animal
Infos en +

Tous nos espaces Les espaces associés