Vautour percnoptère

Le vautour percnoptère est le plus petit des vautours. Il est le troisième rapace à intervenir lors de la curée et se nourrit des restes laissés par les autres vautours lors de la curée. Il n’exclut pas de son régime alimentaire quelques animaux vivants.

Le vautour percnoptère est réapparu naturellement en France après le retour des vautours fauves et moines. Migrateurs, les individus européens passent l’hiver au Sud du Sahara, regagnant en mars les quartiers d’été pour la saison de reproduction. Couples fidèles, ils nichent dans des cavités profondes en paroi rocheuse.
Les effectifs de l’espèce restent encore fragiles. Pour renforcer sa présence, le Bioparc finance l’entretien de placettes d’alimentation où sont déposés des cadavres d’animaux d’élevage pour assurer la disponibilité en nourriture aux oiseaux.

  • ClasseOiseaux
    • OrdreAccipitriformes
      • FamilleAccipitridés
  • Nom scientifique
    Neophron percnopterus
  • Poids
    2 kg
  • Hauteur
    50 cm
  • Répartition
    Eurasie (du Portugal à la Chine) et Afrique (du Sénégal à l'Ethiopie, de l'Angola à la Namibie)
  • Habitat
    Montagne, savane et plaine
  • Statut
    dans la nature
    • NE
    • DD
    • LC
    • NT
    • VU
    • EN
    • CR
    • EW
    • EX
    Légende
    • Selon la Liste Rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature
    • NE : Non évalué
    • EN : En danger
    • DD : Données insuffisantes
    • CR : En danger critique
    • LC : Préoccupation mineure
    • EW : Éteint à l'état sauvage
    • NT : Quasi menacé
    • EX : Éteint
    • VU : Vulnérable
Parrainer un animal